Yves FOSSAERT – Prix « Échange et transfert d’expériences et/ou de technologies » – 2017

Cette catégorie récompense les maîtres d’apprentissage qui valorisent l’échange et le transfert de compétences, de savoir-faire, de technologies entre l’entreprise et les apprentis.

Sur onze dossiers régionaux pré-sélectionnés au prix du maître d’apprentissage, le jury a choisi celui de : Yves Fossaert, gérant de l’entreprise “Manufacture d’Orgues Yves Fossaert” spécialisée dans la fabrication, la restauration et la maintenance d’instruments de musique à Mondreville (Seine-et-Marne).

Yves-FOSSAERT

Yves Fossaert
Chef d’entreprise

Fabrication, restauration et maintenance d’instruments de musique à Mondreville (Seine-et-Marne)

Gérant de l’entreprise « Manufacture d’Orgues Yves Fossaert »

Ancienneté dans la fonction de maître d’apprentissage : 28 ans

Nombre d’apprentis déjà formés : 12

yves-fossaert-camille-poirrier

Portrait d’un artisan passionné…

Jeune, Yves Fossaert assiste à plusieurs concerts d’orgues mobiles donnés dans de petites églises. Il se passionne tout de suite pour l’instrument et rejoint une école composée pour moitié de cours d’orgue et de piano. Il obtient un Bac technique de musique puis débute des études de musicologie à la Sorbonne avant de s’orienter vers la facture d’orgues.

Il suit alors une formation et obtient son Brevet de Compagnon Facteur d’Orgues. Pendant dix ans, Yves Fossaert se forme en Provence, en Franche-Comté ainsi qu’en Allemagne et au Luxembourg.

En 1988, il crée son entreprise composée actuellement de trois salariés.

Le travail du bois est très important dans ce métier qui fait appel pour soixante-quinze pourcents à des charpentiers, des menuisiers ou des ébénistes.

La main-d’oeuvre y est primordiale pour manipuler les matériaux nobles : étain, ivoire, bois précieux qui composent les instruments.

Participation au Prix du maître d’apprentissage

Yves Fossaert participe au Prix du maître d’apprentissage dans la catégorie « Échange et transfert d’expériences et/ou de technologies » avec le soutien de la chambre de métiers et de l’artisanat de la Seine-et-Marne.

En participant à ce concours, il souhaite mettre en avant la facture d’orgues et l’accueil des jeunes au sein des entreprises artisanales.

yves-fossaert-camille-poirrier-ecoute

L’échange avec les apprentis lui a permis de faire évoluer sa structure, d’intégrer de nouvelles techniques. En 1999, la conversion de son entreprise aux systèmes DAO/CAO s’est ainsi faîte grâce à un apprenti qui s’occupe aujourd’hui de toute la partie « dessin informatisé ».

Autre exemple : en 2002, Yves Fossaert accueille un apprenti alsacien qui lui fait découvrir une nouvelle technique de collage des tuyaux de bois, utilisée désormais par l’entreprise.

Actuellement, il accompagne son apprenti Camille, en deuxième année d’apprentissage, pour son bac pro en facture d’orgues qu’il passera en juin 2018.

Au-delà du Prix…

Cette distinction est la récompense de son engagement dans la formation au sein des CFA depuis plusieurs années en tant que jury mais aussi organisateur d’examens. Yves Fossaert espère que cela donnera de la visibilité à son métier.
Désireux de faire perdurer son savoir et son entreprise, il aimerait trouver prochainement un successeur. Il se donne cinq à six ans pour rencontrer une personne de confiance, apte à reprendre son travail et sa clientèle.
L’apprentissage lui a permis de faire de belles rencontres : il espère que l’un de ses apprentis, aussi passionné que lui, pourra prendre la relève.

Souvenirs d’apprenti…

« Je me suis toujours attaché à ce que mes apprentis se créent leur propre expérience au sein de l’atelier. J’aime qu’ils dépassent le cadre des consignes et se révèlent à eux-même. Ce fut le cas notamment pour Quentin. Après quatorze ans de travail au sein de l’atelier, il a créé sa SARL en janvier 2013. Je suis très fier de sa réussite. Nous sommes d’ailleurs encore en contact et travaillons parfois ensemble pour répondre à certains appels d’offres importants. Pour l’anecdote, Quentin a rencontré sa femme Floriane alors qu’elle effectuait son apprentissage chez moi ! » .

yves-fossaert-camille-poirrier-maitre